Fusion acquisition

Organisation/process

Business plan

  • Construction d’un plan d’affaire sur 3 à 5 ans basé sur des hypothèses solides et défendables.
  • Prévisions à partir de différentes base de données et expertises.
  • Modélisation fine des variations d’activité (macroéconomie, saisonnière, croissance, crise économique etc.)


Valorisation et structuration

  • Approche par le bilan (actif net réévalué, actif net, valeur patrimoniale).
  • Approche par DCF (issu d’un business plan et d’une sélection d’hypothèses fines).
  • Approche par option (Black and Scholes, Monte Carlo).
  • Approche par multiple transactionnels et cotés après sélection d’un échantillon de comparables.
  • Utilisation de montages adaptés, avec utilisation de dettes senior et junior (mezzanine), de convertibles et d’options (BSA, OC, OCO, ABSA etc) afin de maximiser la création de valeur.
  • Valorisation des synergies avec l’acquéreur industriel.


Sélection des investisseurs industriels

  • En fonction des complémentarités stratégiques, technologiques, organisationnelles, produits, clients, géographique etc. pour créer du sens à la transaction et maximiser la valeur.
  • Approche individualisée, confidentielle et sécurisée.
  • Contrôle de l’information, validation de l’intérêt avant de se découvrir.
 

Négociation

  • Mise en concurrence, enchères, optimisation de la transaction (prix + conditions de l’opération).
  • Négociation du pacte d’actionnaires et de management packages en cas d’OPE ou de fusion, earn out et complément de prix pour une cession simple.
  • Négociation de la garantie d’actif passif (GAP), du crédit vendeur, de la garantie de la garantie.
 
 

Opérations

Type d’opérations

Spin-off, carve-out, cession d’actifs non stratégiques, cession totale ou partielle de société, filiale ou non d’un groupe, fusions absorption (structure rapidement un groupe de taille intermédiaire, sans pour autant recourir à la sortie de cash).
 

Intérêt stratégique

  • Concentration horizontale afin de maximiser sa part de marché, son pricing power, son référencement auprès de grands comptes, atteindre la taille critique, étendre sa visibilité, accès à de nouveaux marchés (géographique, de niche), additionner des compétences et ou technologies…
  • Concentration verticale pour sécuriser les approvisionnements, s’assurer de la distribution de ses produits, intégrer ces marges, contrôler la qualité pour une montée en gamme…
  • Croissance par adjacence pour pénétrer les marchés connexes.
 

Sortie du capital/Transmission

Le manager souhaite se consacrer à d’autres projets, changer d’activité et/ou partir en retraite tout en assurant la pérennité de l’entreprise.