Le Conseil régional se mobilise pour enrichir notre profession de nouveaux profils

29 janv 2015 à 09h07 par Support Publicis Webformance
Dans le cadre de la politique de soutien à l'économie et à l'emploi et du développement des missions de conseil à forte valeur ajoutée à destination des entreprises, l'Ordre des experts-comptables de Paris Ile-de-France et la Direction Régionale des Finances Publiques de Paris (DRFIP) souhaitent communiquer auprès des directeurs financiers sur la possibilité qui leur est offerte de devenir expert-comptable.
Ce dispositif prévu à l'article 7bis de l'ordonnace du 19 septembre 1945 s'adresse aux cadres financiers en entreprise dotés d'une expérience solide dans le management comptable et financier. A ces professionnels de qualité, en activité ou en recherche d'emploi, elle offre une belle opportunité de reconversion. C'est aussi le moyen d'enrichir notre profession de compétences nouvelles et complémentaires et celles des experts-comptables diplômés.

Pour pouvoir bénéficier de cette passerelle, il faut :
  • Etre âgé de 40 ans révolus
  • Justifier de 15 ans d'activité1 dans l'exécution de travaux d'organisation ou de révision de comptabilité, dont cinq ans au moins dans des fonctions ou missions comportant l'exercice de responsabilités importantes d'ordre administratif, financier et comptable

Or, l'Ordre des experts-comptables de Paris Ile-de-France a constaté qu'une part significative des candidatures adressées à la commission 7bis de la DRFIP n'aboutissait pas : dossiers incomplets, approximatifs, pas suffisamment étayés ou qui ne répondent pas aux conditions de sélection.

Sylvie Sanchez, commissaire du Gouvernement, a d'ailleurs eu l'occasion de s'exprimer sur les critères d'évaluation de la commission 7 bis : « le niveau des compétences est apprécié en fonction d'un faisceau d'indices comme les prises de décision, les engagements. »

1 Seule l'activité en entreprise est prise en compte, l'expérience en cabinet ne l'est pas.

SIC - Le magazine de l'ordre des experts-comptable
N° 336 - Janvier 2015
www.experts-comptables.fr