L’ingénierie de Geci reprise au vol

13 mars 2014 à 15h05 par Support Publicis Webformance
L’activité ingénierie pesant 35 M€ de revenus est finalement reprise par le groupe coté de sous-traitance en ingénierie Alten qui débourse en equity 7,4 M€.
Après avoir frôlé le dépôt de bilan, l’activité ingénierie de Geci International est finalement reprise par le groupe coté Alten. A en croire les conseils du cédant, Serge Bitboul, c’est un véritable contre la montre qui s’est engagé afin de sauver cette branche employant plus de 650 personnes pour un chiffre d’affaires de l’ordre de 50 M€ - mais seulement 35 M€ sont attendus cette année. Alten débourse 7,4 M€ en equity, somme à laquelle s’ajoutera le remboursement - total ou plus vraisemblablement négocié, donc partiel - des dettes. Au total, le groupe de sous-traitance en ingénierie de 16 000 personnes affichant plus de 1,2 Md€ de chiffre d’affaires devrait payer entre 25 et 30 M€ pour adjoindre ces activités d’aérostructure, d’intégratin de systèmes mécaniques et électriques… le pôle ingénierie de Geci étant référencé chez les principaux donneurs d’ordres européens de l’aéronautique, du spatial, du naval et du ferroviaire.

30 M€ de passif

Comme annoncé fin novembre (lire-ci dessous) Geci International, miné par les difficultés financières imputables à sa branche aviation et au projet SkyLander, avait signé un accord de reprise de Geci Engineering, soit Geci Systèmes, sa branche ingénierie française, ainsi que des filiales d’ingénierie en Allemagne, Espagne et Roumanie, par le groupe dirigé par Simon Azoulay. Reprise corellée à la levée d’un certain nombre de conditions.... En effet, Geci international déplorait un passif de l’ordre de 30 M€ pour un chiffre d’affaires de l’ordre de 55 M€, ses seules dettes sociales et fiscales frôlant les 20 M€ : un accord devait être trouvé avec les créanciers publics. En outre, la Région Lorraine, qui avait financé le projet SkyLander à hauteur de 21 M€ sous forme de subventions et avances remboursables, avait engagé des mesures d’exécution forcée à l’encontre de Geci International. En parallèle, le groupe coté cédant là son dernier actif - le sort des autres branches ayant déjà été scellé - il devait obtenir une dispense d’offre publique de retrait auprès de l’AMF. Enfin, le protocole entre Geci International / Geci Systemes, et Alten devait être entériné par les Tribunaux de commerce de Paris et Nanterre.

35 M€ de chiffre d’affaires cette année

Suite aux négociations menées avec l’AMF, la CCSF (commission des chefs de services financiers), la Région Lorraine, les tribunaux, Alten prend le contrôle de l’activité ingénierie de Geci. Pour cela, il paie 7,4 M€. Sur cette somme sont d’emblée prélevés 4 M€, versés à la Région Lorraine ; des discussions seraient en cours pour le solde de la créance, Geci International en contestant le montant. Ce dernier récupère toutefois 2 M€. Un peu plus de 1 M€ sera consacré à rembourser des créances. En parallèle, la Région Lorraine a abandonné son séquestre portant sur 4 M€ de Crédit d’Impôt Recherche. « Il faut souligner le courage et l’audace d’Alten qui, en reprenant cette activité, sauve plus de 650 emplois et rassure les clients donneurs d’ordres de Geci sur ses capacités à honorer ses engagements sur les programmes stratégiques,» souligne Stéphane Cohen,  président de Wingate, conseil du cédant avec Vulcain.

Les intervenants de l'opération

Société cible ou acteur
 : GECI ENGINEERING
Acquéreur ou Investisseur : ALTEN, Simon Azoulay
Cédant : GECI INTERNATIONAL, Serge Bitboul
Acquéreur, Avocat Corporate - Structuration Fiscale : GIDE LOYRETTE NOUEL, Gabriel Sonier, Hadrien de Lauriston
Cédant, Banquier d'Affaires / Conseil : VULCAIN, Gauthier Baijot, Pierre Roche, WINGATE, Stéphane Cohen, Daniel Ramakichenane, Maxence Bousquet
Cédant, Avocat Corporate - Structuration Fiscale : CAHN AVOCATS, Michaël Cahn, Emmanuel Drai, Olivier Gedin, Karine Cohen
R.J. : BAULAND GLADEL & MARTINEZ (BGM), Carole Martinez