Avocats et Experts-Comptables : une interprofessionnalité fonctionnelle

19 juin 2012 à 15h25 par - Webmaster
Mardi dernier, Agnès Bricard avait invité au siège du Conseil Supérieur de l'Ordre des Experts-Comptables Jean-Bertrand Drummen, Président de la Conférence Générale des Juges Consulaires de France, Christian Charrière-Bournazel, Président du Conseil National des Barreaux et Thierry Montéran Président du Centre d'information sur la Prévention des difficultés des entreprises pour présenter à la Presse un nouveau dispositif dans le monde de l'assurance et des entreprises : "l'Assurance Santé Entreprise".
Cette initiative est un nouvel atout pour les acteurs economiques afin de prevenir les risques visant les TPE et les PME notamment grâce au financement des services des experts de crise que sont les avocats, experts-colllptables, mandataires ad hoc et autres conseillers des entreprises.

Orienter au mieux des décideurs, mettre en oeuvre des dispositife performants de soutien aux entreprises, développer un nouvel esprit de travail en équipe au service des entreprises et de l'emploi sont autant de mesures qui participent à l'accompagnement au développement des entreprises; ainsi avocats, experts-comptables et magistrats consulaires peuvent être fiers d'apporter leur pierre à la croissance de l'économie française.



Pour la première fois, Agnès Bricard, Présidente du Conseil Superieur de l'Ordre des Experts-Comptables (CSOEC), et Christian Charrière-Bournazel, Président du Conseil National des Barreaux (CNB) en présence du Centre d'information sur la Prevention des difficultés des entreprises (CIP) ont ensemble affiché leur volonté commune d'harmonie et de complémentarité entre les deux professions.
Dans ce cadre, ils ont souhaité développer l'interprofessionalité fonctionnelle au service des entreprises. En effet, il était paradoxal de voir des conflits au plan institutionnel, alors que dans la vie quotidienne, avocat et expert-comptable sont les uns avec les autres au service des mêmes personnes.

La première concrétisation de cette volonté se manifeste par la promotion d'un nouveau dispositif destiné à financer l'accompagnement d'entités en difficulté dans la mise en place de mesures de prévention, grâce au CIP : L'Assurance Santé des Entreprises. Aujourd'hui accessible auprès de six compagnies d'assurance : Axa, CFDP, Chartis, Covéa Risks, Groupama, Hiscox, elle concerne aussi bien les sociétés que les entreprises individuelles pour lesquelles l'accompagnement d'experts de crise est pris en charge.

Le CNB et le CSOEC travaillent par ailleurs sur un projet de modèle de structure où la mise en commun de moyens entre les professionnels permettrait de renforcer le service aux clients.
L'intelligence économique qui contribue au développement des PME est également un domaine où avocats et experts-comptables peuvent renforcer leur synergie notamment en termes de veille juridique et économique.
Enfin cette dynamique fonctionnelle prend aujourd'hui tout son rayonnement avec le soutien du CNB apporté au CSOEC à propos des initiatives menées en faveur du financement des entreprises.

Jean-René Tancrède

Source : Communiqué du 19 juin 2012.