Pilotis forme son actionnariat

21 mai 2012 à 13h55 par - Webmaster
La structure parisienne de formations inter et intra-entreprises, forte de 3,4 M€ de chiffre d'affaires l'anpassé, ouvre 20 % de son capital à Obifive, société de coaching centrée sur l'accompagnement destransformations.

Mariage en vue entre Obifive et Pilotis?


L'idée n'est pas si saugrenue. D'autant que ces deux structures parisiennes, respectivement centrées sur le conseil dans le domaine des ressources humaines et la formation inter et intra-entreprises, ont déjà franchi une première étape en attendant un rapprochement futur. Comme une sorte de fiançailles. Sur les conseils de Pax Corporate Finance et de Wingate, Obifive qui a dégagé l'an passé un chiffre d'affaires de 6,5 M€ avec 15 % de rentabilité, vient, en effet, de s'offrir 20 % du capital de Pilotis.

"Intervenant sur l'organisation des ressources humaines, la formation d'équipes dirigeantes, le coaching et l'évaluation (assessment), Obifive souhaitait se renforcer dans le domaine de la formation pour répondre à la demande de ses clients qui cherchent aujourd'hui à acheter différents services chez le même prestataire"
, explique Laurent-Bernard Feral, directeur associé chez Pax Corporate Finance.

Créer un groupe rivalisant avec les leaders du marché


Par chance, Pilotis qui était jusqu'ici détenu à hauteur de 70 % par son fondateur Philippe Tramond tandis que sesdeux associés, Christian Chanoine et Philippe Grosjean, disposaient respectivement de 20 % et 10 % du capital,cherchait, pour sa part, à s'adosser à un groupe opérant sur des métiers complémentaires aux siens.

"Ensemble, Obifive et Pilotis pourront offrir un éventail plus large de services à leurs partenaires", souligne Philippe Tramond (photo ci-contre), qui demeure majoritaire au capital avec une participation de 56 %, contre 16 % et 8 % pour Christian Chanoine et Philippe Grosjean. D'après nos sources, la cible qui affichait l'an passé un revenu de 3,4 M€ avec 340 K€ de résultat net et vingt-et-un salariés, compterait également sur cette opération pour accélérer le développent de Centoridep, la structure de formation inter-entreprises qu'elle a rachetée en janvier 2010 puis restructurée avec l'appui du conseil financier CMW International. "Notre objectif est de créer, d'ici trois ans, un groupe capable de rivaliser avec les leaders du marché etgénérant plus de 10 M€ de chiffre d'affaires", poursuit le dirigeant.

Synergies métiers et clients


Pour ce faire, il miserait tout particulièrement sur la création de synergies entre les métiers et les clients d'Obifive et dePilotis. "Obifive pourra offrir des services de coaching adaptés aux PME clientes de Pilotis tandis que Pilotis va, de soncôté, pouvoir apporter son savoir-faire aux clients d'Obifive en matière de formation", précise Stéphane Cohen, associé chez Wingate, qui a réalisé les due diligences financières pour le compte d'Obifive. Détenu à hauteur de 68 % par ses associés opérationnels, parmi lesquels son dirigeant Christian Darvogne, le repreneur, dont 32 % du capital est toujours entre les mains de la fondation hollandaise GITP, référence internationale en matière d'assessment, financerait la reprise sur ses fonds propres. Et ce, par l'intermédiaire de Galaxie Investissement, la holding d'investissement de ses principaux actionnaires.
D'après nos sources, il ne serait pas exclut qu'Obifive qui emploie trente-cinq consultants à Paris, monte davantage au capital dans les trois années à venir.

À terme, le mariage pourrait donc bien avoir lieu.

« Article paru sur CF News – actualités et annuaires du Corporate Finance »